Une fois que vous avez soulevé le capital, commandé le prêt à la banque, le plan d’affaires, les machines et les installations, et vous avez réussi à démarrer le projet de votre restaurant avec cuisine incluse, il est temps de penser au personnel.

La réalité est que les chefs, cuisiniers, serveurs et autres travailleurs sont ceux qui réellement donnent vie à votre restaurant.

Malheureusement, il y a des choses que nous ne pouvons pas savoir avec certitude avant l’ouverture. Par exemple, le nombre exact de personnes dont a besoinl’entreprise pour démarrer.

Cependant, certains indicateurs et critères qui pourraient nous aider à nous faire une idée du nombre d’embauches dont nous avons besoin et que nous devrions faire.

Mesurer les lieux

L’espace minimum que chaque convive doit occuper pendant son séjour dans un restaurant est considéré comme étant d’environ 1,20 mètre carré.

Si nous avons clair les dimensions du total de notre espace, nous serons en mesure de faire une projection du personnel dont nous aurions besoin pour quetout fonctionne de manière fuide et ordonnée, quand le restaurant est plein.

personnel du restaurant

Habituellement, ce calcul implique à l’avance le placement des tables, des décorations, des meubles et de l’espace dont le service de salle aura besoin, pour se déplacer avec des plateaux et de la vaisselle d’un endroit à l’autre.

Toutefois, le fait d’avoir ce chiffre estimé ne résoudra pas le doute quant au nombre d’employés nécessaires. Même en sachant combien est notre capacité, il ya d’autres données à peser, tels que les temps de cuisson de chaque plat et les lignes directrices du service à la clientèle.

En combien de temps un client doit-il être servi?

Les experts en marketing de restaurant disent que les plats ne peuvent pas prendre plus de 10 à 15 minutes pour être servi à la table.

Sur cette base, vous pouvez effectuer des calculs plus complets sur le nombre de travailleurs dont nous avons besoin pour servir la clientèle, tout en respectant les normes préétablies de bon service dans l’industrie alimentaire.

Il faut également garder à l’esprit que des pannes électriques, des démissions inattendues peuvent se produire et que tous les travailleurs ne sont pas aussi efficaces les uns que les autres.

La limite de capacité d’accueil

Son objectif est de pouvoir prévenir les accidents et assurer la sécurité personnelle, en cas d’incendie, d’explosion ou de tout autre type d’incident qui nécessite l’évacuation rapide et organisée du public. Au-delà, les règles de capacité nous permettent également d’établir des paramètres pour l’embauche de personnel.

La limite de capacité définit clairement le niveau maximum de clients que nous pouvons laisser entrer dans notre établissement simultanément.

Cette limite imposée par la règlementation signifie également le plafond de production pendant une période spécifique.

Ce chiffre limite de capacité peut également donner lieu à une projection du nombre de personnes nécessaire. L’idée centrale présentée jusqu’à présent est que le calcul du nombre de travailleurs dépendra dans une large mesure du service dont nous devons ou nous voulons offrir à notre clientèle.

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=72pqbU8nmVk[/embedyt]

Facteurs à prendre en considération

Il y a des variables qui nous obligeront à repenser constamment nos objectifs économiques et de service. Deux d’entre elles sont d’une part la quantité d’appareils et d’équipements de pointe, avec lesquels nos cuisiniers peuvent compter pour la préparation des plats, et d’autre part l’espace physique de la cuisine.

De plus, notre capacité d’embauche sera directement proportionnelle aux disponibilités de trésorerie que nous obtiendront dès le départ. Il est presque impossible de déterminer l’impact réel de notre proposition ou la taille de la clientèle au cours des premières semaines.

Il est beaucoup plus difficile de prendre des décisions lors de l’établissement d’un restaurant dans les zones touristiques ou rurales. Dans ce cas, notre projet dépendra du montant que nous gagnons pendant les périodes de vacances.

Chaque projet est un monde

Mettre en place un restaurant gastronomique ou monter une brasserie sont deux choses bien différentes. La réalité est que les caractéristiques de chaque entreprise définissent son fonctionnement. Cela sera très important lors de la formation de l’équipe du restaurant.

Si l’endroit commence ses opérations à partir des premières heures du matin jusqu’au soir, alors nous devrons mettre en place des quarts de travail et compter sur le double de cuisiniers et de serveurs. Il est également très différent de travailler avec des sushis, des grillades, de la nourriture au kilo ou une franchise de restauration rapide.

Dans tous les cas, Il est très important d’analyser les caractéristiques individuelles de notre projet et de prendre des décisions raisonnables.

service

Faire un business plan

Certains des points que nous avons abordés sont primordiaux pour avoir une prévision des travailleurs mais il s’agit d’une petite partie de notre plan d’affaires. Il est clair que pour entrer dans le monde concurrentiel de la gastronomie, il faut beaucoup plus que du bon goût culinaire.

Le mot clé ici est «gestion». Dans un premier temps, nous devrons créer un juste équilibre entre les objectifs et les difficultés. Tous les calculs recommandés ci-dessus nous donneront des indices pour commencer, mais tout cela devra être examiné sous la loupe implacable de la viabilité financière.

Il existe des sites Web où des formules magiques sont recommandées pour former le groupe de travail idéal qui nous mènera au succès. Certains recommandent d’avoir “x” nombre de chefs, cuisiniers et serveurs, mais ils le font sans avoir une idée de la taille et la portée de notre entreprise. Cette idée peut entrer en conflit avec la réalité postérieure du quotidien de notre entreprise.

La seule chose que nous pouvons faire au début est tprendre des décisions basées sur certaines projections: nombre de tables, limite de capacité maximale, temps de réponse, fonction de menu, etc. Ensuite, le personnel devra être adapté à la clientèle quotidienne, aux flux de plats qui sortent de la cuisine et à un service efficace aux tables.

 

Sources images: Personnel d’accueil / Hôtel Weare Chamarton / Framepool Stock Footage